IMPORTANT

A la suite d’une cyber-attaque sur la plateforme Campusen qui a eu pour effet de surcharger le serveur, des lenteurs ont été notées dans le processus de demande d’orientation (réception tardive des INE et des codes de sécurités).

Grâce au dispositif technique mis en place, ces difficultés ont pu être contournées et la plateforme est de nouveau opérationnelle et stable. Les dernières statistiques montrent une évolution positive conséquente du nombre de bacheliers ayant une demande d’admission valide.

Toutefois, pour permettre à tous les bacheliers qui avaient des difficultés liées à l’inaccessibilité de la plateforme de terminer leur demande d’admission, le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche porte à la connaissance des bacheliers 2018 que le délai de demande d’admission sur la plateforme orientation.campusen.sn est prorogé jusqu’au dimanche 09 septembre 2018 à minuit.

ATTENTION Pour avoir un dossier de demande d’admission valide, il faut à la fois avoir un dossier de demande d’admission dans les établissements publics et un dossier de demande d’admission dans les établissements privés.

Bienvenue sur Campusen

CAMPUSEN permet aux nouveaux bacheliers sénégalais et étrangers souhaitant poursuivre leurs études supérieures au Sénégal de demander une orientation dans les formations proposées par les différentes universités du Sénégal.
La constitution des dossiers est faite totalement en ligne, en toute simplicité et rapidité.



TRES IMPORTANT : Le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation demande aux bacheliers de ne communiquer, en aucun cas, ces informations de connexion à Campusen à des tiers :
  • INE
  • Mot de passe
  • Numéro de table
  • Année du baccalauréat
  • Téléphone portable
Elles sont strictement personnelles et doivent être soigneusement conservées par le bachelier. Il est absolument interdit de recourir à des tiers ou des associations, à quelque titre que ce soit, dans le cadre des opérations réalisées en vue de l’orientation. Les contrevenants risquent de ne pas être orientés dans les établissements d’enseignement supérieur publics ou privés et pour ces derniers de ne pas recevoir de l’Etat des étudiants.

Campusen

Comment ça marche